Récit Rose C : La disparition de Gérard

Partie 1 Introduction du 6 au 16 janvier 2020 Classe de Mr Lebarbier

Il était une fois un étudiant de 20 ans qui s’appelait Bertrand. Il était brun aux yeux bleus,  courageux, honnête mais aussi timide et maladroit. Il était engagé au sein d’une association soutenant les droits des animaux. Il vivait à Canberra, en Australie. C’était en juillet 2009.

Un jour, en se baladant dans une rue en pente, il fit tomber son sac de pommes qui roula jusqu’à un animal… Bertrand y découvrit une longue queue et un grand museau. Cet animal était dangereux, c’était un bébé crocodile. Ne pouvant s’en occuper, il le mit dans une boite en carton qu’il trouva au bout de la rue et l’emmena immédiatement au zoo le plus proche : « le zoo Perlimpinpin ». Il décida de nommer le reptile «Gérard» car c’était le nom du fondateur de l’association dans laquelle il était engagé.

Au fil du temps, Bertrand créa de forts liens avec Gérard car il venait le voir tous les soirs. Pendant les vacances scolaires, il décida en tant que bénévole de travailler au zoo afin d’être plus proche de lui.

Depuis tout petit, Bertrand est passionné par la cause des animaux. Cependant, il s’aperçut très rapidement que Gérard n’était pas heureux au sein de son enclos et il voulut lui rendre sa liberté dans la nature.

Partie 2 L’événement perturbateur du 17 janvier au 30 janvier 2020 Classe de Mme Thomas

Le soir-même, Bertrand faisait le tour du zoo comme chaque jour pour vérifier les enclos. A la fin de sa tournée, après la volière des cacatoès, il se dirigea vers l’enclos de Gérard. Il regarda à l’intérieur et ne le vit pas. Il fut surpris et s’inquiéta.

Il aperçut au loin deux hommes en noir qui venaient de le capturer dans un sac, parce qu’il avait la peau précieuse. Gérard était rare, sa peau était brillante, claire et ses couleurs étaient très spéciales parce qu’il venait d’une région très ensoleillée d’Australie au climat tempéré.

Bertrand essaya de les rattraper, mais il n’y arriva pas. Malheureusement c’était trop tard, ils étaient déjà partis.

Partie 3 Série d’actions du 31 janvier au 13 février 2020 Classes de Mmes Caro/Mallard

Le lendemain matin, dès l’aube, Bertrand partit à sa recherche avec un sac contenant une lampe de poche, de la nourriture et une photo récente de Gérard afin de pouvoir plus facilement le reconnaître sans oublier une batte de baseball. Il partit demander de l’aide à deux autres bénévoles avec qui ils partageaient des points communs pour le soutien de la biodiversité. Louka, âgé de 21 ans, particulièrement passionné par les wombats, les koalas et les marsupiaux, accepta de l’aider ainsi que Zoé qui aimait soigner les animaux.

– Attendez avant de partir, je vais chercher ma mallette de soins, cria Zoé.

– D’accord, on va fouiller le zoo et l’enclos de Gérard pour trouver des indices, tu nous y rejoins ? demandent les garçons.

– Ok, je me dépêche !

Quelques minutes plus tard, Zoé les rejoignit et leur demanda :

– Alors, vous avez trouvé quelque chose ?

– Malheureusement, non ! répondirent les garçons tout penauds…

– Et bien moi si ! Regardez cela ressemble à

une carte d’identité. Je l’ai trouvée à l’entrée de l’enclos. Elle était juste sous votre nez !

– Montre !

– Mais non, regarde c’est une carte de visite mais je n’arrive pas très bien à déchiffrer le nom car elle est abîmée et rayée, dit Louka.

Zoé demande à Bertrand sa lampe produisant une lumière étincelante avec laquelle ils réussissent à reconnaître quelques lettres et obtiennent ceci :

 

CRO.. S ….AND B

ADR..SE:CA.B.RA

24 WI..L.I.. ST

TEL: (+61) 475 58.. 36..

 

– Cro ? croco dit Zoé en faisant semblant d’être étonnée.

– Comme par hasard ! continua Bertrand …

– C’est le début de crocodile ! s’exclama Zoé. Je crois que c’est le nom d’un magasin de chaussures que je déteste CROCO SHOES AND BAGS à Canberra.

Les trois amis foncèrent au magasin de chaussures à Canberra pour essayer de sauver le pauvre Gérard !

Partie 4 Résolution du 2 au 12 mars 2019 Classe de Mr Pinquié

Ils arrivèrent au magasin, Louka ouvrit la porte. Bertrand vit des empreintes par terre et ils les suivirent. Zoé entendit des bruits suspects dans une autre salle. Les deux hommes mirent Gérard dans une cage. Bertrand dit avec bravoure :

_ Relâchez-le ! Il faut le respecter, cet animal est en voie de disparition ! C’est un être vivant, un bébé !!

_ Dégagez, vous n’avez rien à faire ici ! s’exclama l’un des hommes en noir.

_ Si ! Nous sommes venus chercher Gérard ! dit Bertrand. Vous allez nous le rendre sans faire d’histoires !

_ Non! La peau de ce crocodile est parfaite pour faire un sac à main. Il nous la faut ! s’exclamèrent les deux hommes. Elle va nous rapporter beaucoup d’argent. On va être riche!

_ Vous allez le maltraiter, vous êtes des monstres ! cria Bertrand avec affolement !

 Les deux hommes en noir coururent après Bertrand, Zoé et Louka car ces derniers voulurent récupérer Gérard.

Ils sortirent en courant du magasin. Bertrand, lui, réussit à se cacher dans un recoin de la boutique. La diversion avait fonctionné ! La course-poursuite continua jusqu’à  une source. Là, les deux hommes perdirent la trace de Zoé et de Louka car ils trébuchèrent sur une racine.   

_ Fuyons ! murmura Louka.

_ Appelons la police ! chuchota Zoé.

Très vite, sans se faire voir, tous deux retournèrent vite au magasin où Bertrand venait juste de reprendre Gérard.

_ Vite ! Ramenons notre crocodile au zoo !dit Bertrand.

_ Trop tard, nous sommes là ! Ricana l’un des deux brigands, qui était parvenu à les rejoindre.

Une sirène retentit alors.

_ Sauvés ! Regardez, la gendarmerie arrive ! hurlèrent en chœur les trois amis.

Les gendarmes entrèrent  dans la boutique et arrêtèrent les deux malfaiteurs.

_ Sitôt votre départ, la caissière du zoo nous a prévenus et nous a dit où vous étiez, expliqua le commandant.

Partie 5 Situation finale du 13 au 26 mars 2020 Classe de Mme Launay

Bertrand, Zoé et Louka remercièrent chaleureusement les gendarmes de les avoir sortis de ce problème très épineux. Ils avaient retrouvé Gérard mais Louka s’aperçut qu’il était blessé. Zoé demanda à la gendarmerie de le ramener au zoo pour le soigner.

Après le départ des gendarmes, Louka remarqua un petit coffre au fond du magasin. Il prit la clé située à côté et l’inséra dans le cadenas. Au son du “clic”, le coffre s’ouvrit. Louka appela ses deux amis, et là émerveillement!! Celui – ci était rempli d’argent!

– Cet argent provient à coup sûr de la vente de trafic de peaux d’animaux! J’ai une idée; dit Bertrand

Si nous l’utilisions pour créer un refuge pour animaux?

– Très bonne idée! répondirent les deux autres.

En effet, Bertrand se souvenait avoir discuté avec un homme directeur d’un refuge pour crocodiles

” Le Wildeness park”qui lui avait proposé de venir travailler avec lui. L’idée de mettre au profit des animaux cette somme récupérée fut validée par tous.

Aujourd’hui, cinq ans ont passé, Bertrand, Louka et Zoé dirigent ensemble le refuge de Kimberley Park au milieu d’un grand parc national. Ils soignent les animaux et les relâchent lorsqu’ils sont guéris. La vie de Gérard a changé, il a rejoint ses congénères sous les yeux émus de Bertrand.

Grâce à cette aventure, tout le monde s’est rendu compte qu’il était essentiel de prendre soin de la nature et des animaux pour pouvoir vivre ensemble de manière durable  et harmonieuse.