Récit Rouge B : Le désastre forestier

Partie 1 Introduction du 14 au 25 novembre 2022 Classe de Mr Beaumesnil

Mattéo, 21 ans,  est un jeune scientifique fraichement diplômé en éthologie. Pour sa première recherche, il a quitté la métropole pour la Guyane, afin d’étudier son animal préféré : le jaguar. Mais en 2050, Mattéo sait qu’il aura peu de chance d’en voir car les félins sont devenus rares. Le jeune homme brun aux yeux verts est volontaire et persévérant, et il ne manque pas de courage. En effet, à peine installé dans sa chambre d’hôtel, il entreprend une expédition dans la forêt tropicale. Equipé de son matériel d’observation, il s’enfonce à travers les lianes, sans crainte de croiser des bêtes dangereuses qui, pourtant, sont nombreuses dans cet environnement. Malgré la saison sèche, et la température agréable d’environ 26 degrés, le taux d’humidité est tel que Mattéo est rapidement trempé. 

Partie 2 L’événement perturbateur du 3 au 13 janvier 2023 Classe de Mme Dolbeau Richeux

Mattéo rentre à l’hôtel pour se sécher et s’achète un poncho et des bottes pour sa prochaine expédition. Dès le lendemain, Mattéo retourne s’aventurer dans la forêt. Il voit des singes hurleurs, un boa des plaines, une mygale, une grenouille dendrobate et des fourmis légionnaires. Il est déçu de ne pas avoir vu de jaguar mais il se rend compte de sa chance car il a observé des espèces qui ont presque disparues !

Il ne se laisse pas abattre et décide de retenter sa chance le jour suivant. Après une longue marche, il commence à désespérer. Mais tout à coup, il entend un craquement, il se retourne et il voit … un jaguar ! Il n’en croit pas ses yeux, son rêve se réalise !

Mattéo s’approche sans bruit, il se cache derrière un buisson, prend des notes et des photos puis il part. Quand soudain, il entend un énorme bruit puis un grognement. Il aperçoit des toucans et des perroquets s’envoler. Il décide de retourner voir le jaguar à pas de course. Mattéo a les larmes aux yeux devant ce qu’il découvre : un arbre est tombé sur le jaguar, il est pris au piège !

Partie 3 Série d’actions du 16 au 27 janvier 2023 Classe de Mme Foucault

         Bouleversé, Mattéo appelle les animaux pour qu’ils sauvent le jaguar. Il fait signe aux singes, au boa, à la mygale, à la grenouille, aux fourmis, aux opossums et aux paresseux. Ensemble, ils arrivent à soulever l’arbre : le jaguar est libéré. Il doit vérifier s’il n’a rien. Oh non ! Il s’aperçoit que sa patte est déboitée. Heureusement, il a pris sa trousse de secours : il peut le soigner et le fait aussitôt. Il prend un traceur GPS et il le place au niveau de son cou. Il le laisse ensuite repartir car il voit qu’il peut marcher.

       Mattéo veut comprendre pourquoi l’arbre est tombé. Il pense qu’une maladie l’a touché et que l’arbre est infecté… Il est confronté à une maladie qui se répand plutôt vite, d’autres arbres sont aussi contaminés : il y a beaucoup de champignons sur l’écorce. La maladie contamine le tronc et redescend aux racines jusqu’à ce que l’arbre tombe au sol.

       Il a envoyé une photo à son ami scientifique, qui est en France. Mais, il n’a plus de batterie et il décide alors d’aller recharger son téléphone à l’hôtel. Avant de partir, il prend plusieurs échantillons d’écorce d’arbres puis il rentre pour les étudier.

       Le lendemain, il cherche les ingrédients dont il aura besoin pour fabriquer le remède : un poil de noix de coco, un bout de charbon, une peau de banane, une feuille d’acacia et de la sève d’arbre. A 14 heures, il décide de partir à la recherche de ces ingrédients. Mattéo a essayé son remède, mais il n’a pas fonctionné. La maladie s’est aggravée…

       Quelques jours plus tard, après de multiples essais, il n’a toujours pas réussi. Il est désespéré…

       Heureusement, son ami Léo l’appelle, il a de bonnes nouvelles à lui annoncer. Pour le réconforter, il lui demande s’il avait pris des nouvelles du jaguar. Mattéo était tellement préoccupé par le remède qu’il ne l’avait pas fait : « Le jaguar va bien, il court très vite ! ». Grâce aux recherches de Léo, il a pu trouver un deuxième remède. Sur les conseils de son ami, Mattéo va créer ce second remède à base d’huile de noix de coco, de miel, d’un zeste de citron et de coriandre. Pour le tester, il va reprendre à nouveau des échantillons des arbres malades. Ça ne fonctionne toujours pas, le remède n’est pas efficace, hélas… Alors, il retourne tristement à l’hôtel. Mattéo est déçu et découragé, malgré tout, il décide d’appeler Léo. Après une heure de discussion, ils nomment la maladie « champitron » autrement appelée « l’arbre qui tombe ».

       Pendant ce temps-là, un singe hurleur est passé par la fenêtre et a mélangé les deux remèdes. Mattéo s’aperçoit qu’il est entré et qu’il a mélangé les deux remèdes. En repartant, le singe fait tomber volontairement un peu du nouveau mélange sur l’écorce. Quelques minutes plus tard, Mattéo découvre, époustouflé, que petit à petit les champignons disparaissent…

Partie 4 Le dénouement du 30 janvier au 10 février 2023 Classe de Mme Menard

Mattéo, après avoir fabriquer beaucoup d’antidotes, se dirige vers la forêt et les déverse sur la végétation. Cependant, plus il s’enfonce dans la jungle plus il découvre des arbres, des plantes et parfois des animaux malades probablement contaminés à force de se nourrir de cette nature. Malgré le nombre de remèdes fabriqués Mattéo est inquiet que cela ne suffise pas.

Plus il avance, plus il observe que la nature est mourante. Il s’arrête soudain et les yeux remplis de larmes regarde tout autour de lui. Il se trouve au coeur de la forêt mais ce paysage est rempli de déchets en tout genre : barils de pétrole, bidon d’essence, mégots de cigarette, papiers, plastiques, cadavres de véhicules, d’animaux… Effaré, Mattéo comprend que cet espace sert de décharge sauvage. Au milieu de cette décharge, un immense champignon a poussé et Mattéo reste là bouche bée sans comprendre ce qu’il voit. Le spectacle est horrible comment certains humains peuvent-ils ignorer l’importance vitale de la nature et détruire ces magnifiques paysages sans se soucier des conséquences?  Soudain, son ami le jaguar vient lui attraper la main et le sort de ses pensées. Il l’approche de ce gigantesque champignon. Mattéo sursaute et comprend ce que veut lui dire le jaguar. Ce champignon se nourrit de tous les déchets autour de lui et se multiplie en milliers de petits champignons. Le jeune homme comprend alors que le champignon est « Le Coeur de la maladie » et qu’il faut le détruire pour guérir la jungle. Pour cela, il va falloir nettoyer cette nature.

Mattéo après être allé chercher un peu de matériel, se met directement au travail, cependant, il sait qu’il n’y arrivera pas tout seul. Devant l’ampleur du travail, il appelle alors son ami Léo et lui explique la situation. A sa grande surprise, Léo lui annonce qu’il vient d’arriver en Guyane, inquiet des dernières nouvelles de son ami, avec des nouvelles inventions dont l’AV (aspirateur -véhicule). En attendant son ami, Mattéo continue de verser de l’antidote dans la jungle et de déblayer les déchets. Finalement, Léo, accompagné par le jaguar qui l’a guidé dans cette jungle, rejoint son ami. Tous deux se mettent alors au travail. Et comme pour les remercier, le jaguar et d’autres animaux de la jungle viennent les aider… Plus les jours passent et plus le nettoyage avance, plus le champignon rétrécit et la nature récupère de sa beauté….

Partie 5 La situation finale du 27 février au 10 mars 2023 Classe de Mme Chalmin

La forêt redevient verdoyante. Les racines des arbres s’éparpillent un peu partout pour donner naissance à de nouveaux végétaux. Petit à petit, les bourgeons refleurissent, les feuilles poussent.

Les animaux gambadent et sont heureux de retrouver leur environnement naturel soigné de la maladie du champitron.

Léo et Mattéo sont fatigués et émus de leur action.

Ils ont été félicités et récompensés par le ministre de l’écologie .

Ils deviennent donc gardiens de la forêt tropicale et peuvent ainsi étudier toutes les espèces qui y vivent (végétales et animales). Pour cela ils ont construit un laboratoire d’observation de la faune et de la flore appelé « Naturalia ».

Le jaguar reste le fidèle compagnon de Mattéo. Ce dernier l’a baptisé Maléo.