Alerte ! Katana en vadrouille.

Partie 1 Introduction du 15 au 26 novembre 2021 Classe de Mr Guérandel

Ce jeudi, comme tous les jeudis, Jiro, Nezuko et Tanjiro se retrouvent à la bilbliothèque du quartier Harajuku dans lequel ils vivent tous les trois pour lire des mangas : ils adorent les mangas !

Jiro, le plus sportif des trois est arrivé le premier. Il s’est installé non loin de l’entrée pour voir ses copains arriver. Il prend le dernier tome de My Hero Academia (il est fan de Deku) et se plonge dans la lecture…

Jiro est un petit garçon brun d’1 mètre 35 qui vit avec sa mère et sa sœur dans un petit appartement d’un immense immeuble Tokyoïte depuis que ses parents sont séparés. Il pratique le karaté depuis longtemps.

Quelques instants plus tard arrive son amie Nezuko qui elle, vit seule avec son père dans le même immeuble que Jiro. Les deux compagnons aimeraient bien que leurs parents se mettent ensemble…

Nezuko est une jolie jeune fille de 10 ans aux cheveux roses comme Sakura son héroïne préférée de Naruto. Elle est très intelligente et c’est une vraie geek ! Toujours sur son ordinateur ou à jouer aux jeux vidéos !

  • Salut Jiro !
  • Bonjour Nezuko !
  • Tanjiro va arriver un petit peu en retard, il fait une démonstration de katana dans son club.
  • Cela ne m’étonne pas ! Ton cousin est un vrai champion et ça fait si longtemps qu’il en fait !

En effet, Tanjiro pratique l’escrime depuis son plus jeune âge et utilise les sabres japonais comme un vrai samouraï. Le jeune garçon est beaucoup plus grand que son meilleur ami Jiro : il mesure 1 m 65 et il est très maigre. Lui aussi, comme ses deux camarades aime les mangas surtout la série Demon Slayer.

  • Tu sais Jiro, ce week-end c’est l’anniversaire de Tanjiro, il va avoir onze ans. On devrait lui faire un cadeau pour fêter cela.
  • Tu as raison Nezuko. En plus, c’est le premier de nous trois à avoir onze ans. Cela se fête ! Mais chut, le voilà.

Tanjiro pousse doucement la porte vitrée de la bibliothèque et s’avance lentement vers ses deux amis, la mine dépitée…

Partie 2 L’événement perturbateur du 3 au 14 janvier 2022 Classe de Mme Granry

Jiro et Nezuko l’interrogent. Après une longue hésitation, Tanjiro leur avoue tout : il est triste car il s’est fait voler son katana de collection et il ne pourra donc plus pratiquer l’escrime et participer au tournoi prévu. De plus, il raconte à ses amis qu’il est inquiet car des rumeurs circulent : un kidnappeur serait dans son quartier et aurait déjà fait plusieurs victimes. Son professeur de katana en fait peut-être partie. En effet, après s’être cassé la jambe, celui-ci a disparu de chez lui sans laisser ni donner de nouvelles. La dernière fois que Tanjiro a vu son professeur, c’était dans les vestiaires. Il venait de lui annoncer qu’il annulait les leçons du mercredi et du samedi.

Nezuko et Jiro rassurent leur ami. Ils lui promettent de retrouver son professeur et aussi son katana. Ils adorent les enquêtes ! Ils se donnent rendez-vous le lendemain à 15h au pied de la Tokyo Skytree pour trouver des indices et commencer les recherches.

Tanjiro a à peine le temps de se réjouir de cette idée que lui et ses deux amis voient un homme courir vers eux : il porte un chapeau haut de forme noir, un vieil habit tout déchiré et a une grande barbe noire. Il est couvert de blessures impressionnantes. Celui-ci confirme à Tanjiro que son professeur a bien été kidnappé : un homme est entré chez lui puis ressorti en sautant par la fenêtre, un gros sac sur le dos, laissant une sacrée pagaille dans la chambre du professeur : un véritable champ de bataille ! Tanjiro se demande alors si le professeur n’aurait pas absorbé des somnifères ou été chloroformé…

Tanjiro et Jiro rentrent chez eux. Après une nuit mouvementée, ils apprennent que Nezuko a été à son tour kidnappée. Son père est affolé. Les deux amis n’ont plus le choix : il faut vite partir à sa recherche avant qu’il ne soit trop tard. Le projet de fête d’anniversaire doit être remis à plus tard.

« Si seulement Sakura existait se disent les enfants… elle pourrait vraiment nous aider. »

Partie 3 Série d’actions du 17 au 28 janvier 2022 Classe de Mme Marchand

-Qui parle de moi ?

Les deux enfants regardent autour d’eux pour savoir qui a  parlé. Ils se retournent et là près de la porte d’entrée – ils n’en croient pas leurs yeux !- se tient bien droite une jeune fille aux cheveux roses et brillants avec de beaux yeux verts et à la peau claire.

-Sakura ! s’exclament ensemble les deux enfants.

– Vous m’avez bien invoqué, n’est-ce-pas ? Vous savez qu’au Japon, on n’invoque pas à la légère ! Alors, que se passe-t-il donc ?

Les enfants remis de leur stupeur accueillent avec un plaisir non dissimulé Sakura dans leur monde. Ils expliquent rapidement l’affaire des kidnappings et vont chercher le père de Nezuko pour leur présenter leur nouvelle alliée. Il se pince discrètement pour savoir s’il ne rêve pas.

Mais non, tout est bien réel. Et la jeune fille aux cheveux roses, qui lui rappelle si douloureusement sa fille Nezuko, s’active pour élaborer un plan.

  • Retournons au pied de la Sky Tree, nous y trouverons peut-être des indices.

Eisaku, (c’est le nom du père de Nezuko), propose d’emmener les trois enfants en voiture.

Sur le trajet, les magasins défilent. Alors que la voiture est arrêtée à un feu rouge devant une vitrine d’une petite boutique d’antiquités, Tanjiro s’écrie :

  • Regardez là, c’est mon katana !

Eisaku gare la voiture dans un parking souterrain puis ils se précipitent dans la boutique.

  • C’est sombre et presque mystérieux.

Le propriétaire, un petit homme tout ridé et aux yeux très vifs, vient à leur rencontre.

  • Là, là, ce katana dans votre vitrine, c’est le mien ! s’écrie Tanjiro tout essoufflé.
  • Holà jeune homme, calmez-vous. Bonjour à vous tous. Que me voulez-vous ?

Le père de Nezuko décide de tout raconter à ce vieil homme qui lui inspire confiance.

  • Il y a moins de deux heures, un homme grand et tatoué (impossible de ne pas remarquer son étrange tatouage sur le cou) est venu me proposer ce katana. J’avoue qu’il m’a de suite intéressé. L’acier est de grande qualité et l’équilibre de la lame parfaite.

L’homme était très pressé. Il n’y a pas eu de négociation. A un moment, il s’est éloigné au fond de la boutique pour téléphoner. Je l’ai entendu parler de l’aéroport de Tokyo. Il semblait très fébrile.

Je lui ai donné l’argent et il est parti sans même me dire au revoir. Les gens d’aujourd’hui n’ont plus aucun savoir-vivre !

  • Vous a-t-il dit son nom ? demande Sakura.
  • Monsieur Sokauna, répond sobrement le vendeur d’antiquité.
  • Ne perdons pas de temps, poursuit le père de Nezuko.
  • Pouvez-vous nous garder ce katana, monsieur ? Nous reviendrons vous voir dès que cette histoire sera terminée. Quant à nous, direction aéroport de Tokyo.

Sakura réajuste discrètement son kunai qu’elle cache le long de sa cuisse droite. Elle se concentre également un moment sur son chakra guérisseur car toute cette affaire prend une tournure dangereuse.

Après avoir remercié chaleureusement  l’antiquaire, ils se précipitent au parking souterrain récupérer la voiture. L’aéroport se trouve à une trentaine de kilomètres de là. Pourvu qu’il ne soit pas trop tard.

Partie 4 Le dénouement du 21 février au 4 mars 2022 Classe de Mme Merret

Tanjiro, Jiro, Sakura et le père de Nezuko arrivent à l’aéroport. Tout à coup, Sakura se retourne et voit dans la foule un homme avec un tatouage dans le cou. Ils avancent discrètement jusqu’à l’homme puis Jiro lui demande :

– Bonjour Monsieur, comment vous appelez-vous ?

L’homme lui répond :

– Monsieur Hitachi.

Sakura se retourne alors et aperçoit, à quelques mètres d’eux, un autre homme avec un tatouage dans le cou. Ils se lancent à sa poursuite mais l’homme, les voyant tous accourir vers lui, réagit et s’enfuit jusqu’à la piste, vers le premier avion.

Ils rattrapent l’homme tatoué près de l’avion et Sakura le met au sol. Ce dernier, qui a senti le kunaï sur sa cuisse droite, attrape l’arme et la plante dans le coeur de la jeune héroïne. Sakura utilise alors son chakra guérisseur : elle fait une croix avec ses mains sur la blessure qui, aussitôt, se guérit. Pendant ce temps là, le père de Nezuko s’est caché, non loin de là, derrière un bus et quand l’individu s’enfuit dans cette direction, Eisaku le plaque au sol. Sakura arrive et le ligote solidement à l’aide d’une corde. Elle aperçoit alors, écrit sur son tatouage, un nom : SOKAUNA. L’homme est démasqué.

Sakura propose à ses compagnons de chercher des bagages au nom de « M. Sokauna ». Pendant qu’Eisaku reste à surveiller le voleur, les enfants se précipitent vers le guichet d’enregistrement puis demandent à l’hôtesse si elle a enregistré des bagages au nom de Sokauna. En regardant son ordinateur, l’hôtesse répond qu’il y a bien deux valises d’enregistrées. Tanjiro l’interroge pour savoir où ont été mis tous les bagages. Elle les informe qu’ils sont déjà dans la soute de l’avion en partance pour Sapporo. Jiro la supplie d’appeler le commandant de bord pour arrêter l’avion car leurs deux amis sont peut-être dans la soute. Ils retournent ensuite sur la piste et se dirigent vers le commandant pour lui demander d’ouvrir la soute. Tous se mettent à chercher les bagages du voleur jusqu’au moment où Tanjiro s’exclame :

– Là, j’ai trouvé !

– Au secours, sortez-moi de là, j’étouffe !!

– Moi aussi, je suis là !

Aidé de Jiro, Tanjiro ouvre deux valises et découvre leur amie et le professeur.

Après les retrouvailles, Nezuko explique :

– Je suis entrée chez le professeur et il n’était pas là.

Tanjiro demande :

– Mais pourquoi étais-tu là-bas ?

– Bah, parce qu’on voulait t’acheter un katana pour ton anniversaire et j’avais besoin de conseils. J’ai pensé que le professeur saurait me renseigner. Mais quand je suis arrivée, la porte était ouverte et un homme était en train de voler les katanas du professeur. Alors, je me suis battue avec l’homme mais il m’ a attrapée et enfermée dans un grand sac noir. J’ai juste eu le temps de voir qu’il avait un tatouage dans le cou. Ensuite, il a pris le sac et est sorti par la fenêtre.

Le professeur poursuit :

– Quand il a jeté le sac dans le coffre de sa voiture, j’y étais depuis déjà un quart d’heure. En entendant une voix d’enfant, j’ai essayé de la rassurer.

La police de l’air arrive à ce moment sur les lieux, ce qui stoppe la discussion. Le kidnappeur est arrêté et emmené au poste pour être interrogé. Un policier leur demande de venir faire leur déposition mais Tanjiro veut d’abord retourner au magasin d’antiquités pour récupérer son fameux katana.

Partie 5 La situation finale du 7 mars au 18 mars 2022 Classe de Mme Mallard

Ils se rendent dans la boutique pour récupérer le Katana.

“-Pourriez-vous nous rendre notre katana, s’il vous plaît ? demande Nezuko, intimidé.

Désolé, j’ai complètement oublié, je l’ai vendu à un homme d’affaires qui m’a fait une offre très intéressante. “

Les enfants sortent du magasin dépités et retournent au commissariat pour faire leur déposition.

Sur le trajet, Jiro dit :” Je savais bien qu’on ne pouvait pas lui faire confiance !”.

Le père de Nézuko les console en leur suggérant de trouver une idée pour remercier Sakura.

 » On pourrait organiser une fếte ?, propose Nezuko.

C’est une super idée, répondent-ils en chœur. “

Ils ressortent du poste de police, soulagés car le coupable a été arrêté et ils rentrent tranquillement chez eux.

Nezuko invite Sakura à faire les boutiques l’après-midi pour l’éloigner de la maison de Tanjiro.

Pendant ce temps, ils sortent les décorations, installent la sono, préparent le dîner pour le soir. Ils emballent les cadeaux des adieux. Tout à coup, Tanjiro remarque qu’il manque un cadeau. Il fouille la maison de fond en comble. Il vérifie souvent par la fenếtre et aperçoit les filles arriver, il crie :

“- Dépếchez-vous de trouver le dernier cadeau, les filles arrivent !

Jiro précise :

C’est bon, je l’ai trouvé, il était au fond du placard à chaussures ! »

Tanjiro s’empresse de descendre les escaliers, manque une marche

et se retrouve dans le panier du chien.

Puis, les filles ouvrent la porte et tout le monde s’exclame :

“ – SURPRISE !!!

– On voulait te remercier, on a donc organisé une petite fếte.

Merci beaucoup, vous ếtes les meilleurs, les amis.

Allez, ouvre tes cadeaux !”

Elle se dirige vers ses cadeaux et commence à les déballer. Lorsqu’elle ouvre le dernier, elle est sous le choc. C’est un magnifique collier en perles.

“- Merci beaucoup, je suis très touchée maintenant je dois partir les amis. Au revoir et prenez soin de vous.”

Le lendemain, les amis se réunissent chez Nezuko pendant que son père travaille. Ils décident d’envoyer une invitation au père de Nezuko et à la mère de Tanjiro. Ils réservent une place dans un restaurant 5 étoiles avec un chef cuisinier connu dans toute l’Asie. En ouvrant l’invitation à un dîner au restaurant KWUNA au 57 boulevard Koyo à 20H15, table 26, Eisaku reconnaît l’écriture de sa fille et se doute de quelque chose.

Avant de s’y rendre, il se met beau, achète des fleurs, et une jolie bague en or. En se dirigeant vers la table 26, il aperçoit la mère de Jiro. Ils se regardent tendrement,rougissent et s’installent à leur table. Ils discutent et au dessert, Eisaku, nerveux lui demande :

“ -Veux-tu m’épouser ?

Oui, je le veux répond -elle toute émue et enthousiaste.

Les enfants qui étaient cachés sous la table, sortent et crient de joie. Depuis le temps que l’on espérait, nous allons enfin être frère et soeur !