Mystère à Val Cenis

Partie 1 Introduction du 15 au 26 novembre 2021 Classe de Mme Kayser


Vendredi 23 décembre 2030, il est 6 heures du matin, Thomas Dupont, fatigué, part au travail. Comme chaque matin, il doit se rendre dans le centre ville de Val Cenis en Savoie pour emmener Monsieur Hope sur son lieu de travail : Le Crédit Alpin. Thomas est conducteur de taxis depuis 3 ans. C’est une journée particulière aujourd’hui, c’est l’anniversaire de Thomas.

Il fait très noir ce matin, sur la route enneigée, Thomas et son client aperçoivent alors un chien, qui semble avoir froid et être abandonné. Il a très peur. Les deux hommes décident alors de s’occuper de lui et de l’emmener chez Melle Clémence, vétérinaire passionnée d’équitation qui habite au cœur d’une petite ferme alpine.

Il est maintenant 6H30, le jour se lève sur la vallée enneigée de Val Cenis.

Partie 2 L’événement perturbateur du 3 au 14 janvier 2022 Classe de Mme Realini

Thomas sort de la voiture, ouvre la portière arrière et fait monter le chien. Le taxi fait demi-tour et prend la route en lacets qui monte chez Melle Clémence. La ferme de la vétérinaire est éloignée de Val Cenis. Elle se trouve au coeur d’une forêt de sapins, entourée de montagnes blanches. Malgré l’heure matinale Mlle Clémence accepte de s’occuper du chien et Thomas et Mr Hope reprennent la route du travail. En fin d’après-midi, à 17h30, Thomas décide d’aller prendre des nouvelles du chien avant de retrouver ses amis au restaurant pour fêter son anniversaire. La vétérinaire dit à Thomas : « Le chien va bien, mais il a besoin de repos. Bonne nouvelle il a une puce, on connaît son propriétaire. Malheureusement je n’ai pas eu le temps de l’appeler, j’avais un cheval à préparer pour un concours. Je peux le faire maintenant si vous voulez ?
– Oui pourquoi pas ? »  
Melle Clémence appelle le propriétaire et met le haut- parleur.
« Allo ? Bonjour, je suis Melle Clémence, vétérinaire à Val Cenis et j’ai retrouvé votre chien. Il va bien, vous pouvez venir le chercher.
– Oui d’accord je viendrai demain dans la matinée ».
Mais au moment de raccrocher Thomas et Melle Clémence entendent la voix qui continue à parler à travers le haut parleur du téléphone mal raccroché :
« Vous avez entendu ? Si vous voulez revoir votre chien, il faudra me donner la combinaison du coffre ! Ha, ha, ha !!!! »
Estomaqués parce qu’ils viennent d’entendre, Thomas et Melle Clémence décident de prendre les choses en main …
Partie 3 Série d’actions du 17 au 28 janvier 2022 Classe de Mme Launay

Nous devons absolument appeler la police, le propriétaire du chien semble en danger! décide Thomas.

  • Très bonne idée! J’appelle immédiatement. répond Melle Clémence. Elle compose le 17 et explique la situation au policier.
  • Vous pouvez me donner les coordonnées du propriétaire, nous vous tiendrons informés.explique l’inspecteur de police. Melle Clémence raccroche et Thomas lui fait par d’un doute:
  • Cette voix, lorsque nous avons appelé le propriétaire du chien , il me semble que je l’ai déjà entendue mais je n’arrive pas a me souvenir de qui il s’agit. Trente minutes plus tard, la police rappelle:
  • Rebonjour, inspecteur Cardeau à l’appareil. Nous avons fait des recherches, le propriétaire du chien s’appelle Wilfred Romain, il est conservateur du musée Van Gogh à Amsterdam. Nous nous sommes renseignés, il a une résidence secondaire à Aussois, tout proche de Val Cenis. Il se pourrait par rapport à ce que vous avez entendu qu’il soit en danger et menacé, c’est certainement lié à sont métier . Je vous propose si vous êtes d accord de vous rendre à Aussois chez Mr Romain, vous essayez de le recontacter sur le portable renseigné par la puce. Vous prenez le chien avec vous . Pendant ce temps , nous nous posterons en surveillance autour de la maison . Après avoir appelé, sans réponse… Thomas emmène Melle Clémence et le chien à l’ adresse indiquée par l’ inspecteur. Arrivés sur place, suivis de la police ils découvrent au bout d’ un chemin un ravissant chalet illuminé de guirlandes. Très discrètement les policiers garent leur véhicule derrière des arbres et sortent leurs jumelles pour observer. Thomas et Melle Clémence s’ approchent de l’ entrée et sonnent. Au bout de quelques minutes, quelqu’un ouvre la porte.
  • Bonjour, c’est pour quoi? demande une homme.
  • Bonjour, nous vous ramenons votre chien. répond Melle Clémence. Pendant l’échange, Thomas observe le plus discrètement possible l’ intérieur et voit une silhouette qui monte rapidement un escalier très sombre.
  • Merci c’est très gentil à vous, bonne soirée et joyeux Noël ! Mais au moment où l’homme s’approche du chien, ce dernier se met à grogner. L’homme le tire par le collier mais a beaucoup de mal à le faire avancer.
  • Il est vraiment pénible ce chien, il est toujours à s’enfuir et jamais content de revenir ! Melle Clémence et Thomas comprennent que ce n’est pas Mr Romain. Au bout de quelques minutes, l’homme parvient à traîner le chien dans l’entrée et c’est alors que l’animal se dirige vers une porte, se met à geindre et gratter pour ouvrir.
  • Quand je vous dis qu’il est énervant ! Il s’agite pour un rien ! Bon, je ne vous retiens pas messieurs-dames, merci encore ! Et l’homme leur claque la porte au nez ! Thomas et Melle Clémence remontent dans leur voiture et se dirigent vers la police pour leur expliquer. Thomas repense sans cesse à cette silhouette et cette voix familières. Ils expliquent aux policiers le comportement inattendu du chien et la réaction très surprenante de l’homme qui n’est certainement Mr Romain. Ils sont convaincus que celui-ci est séquestré dans le chalet. Thomas fait part aux policiers de la silhouette qui s’enfuyait dans l’escalier et d’un coup tout lui revient ! Cette silhouette et cette voix : c’est monsieur Hope ! C’est certain ! Les policiers décident d’intervenir.

Partie 4 Le dénouement du 21 février au 4 mars 2022 Classe de Mme Houdayer

A la tombée de la nuit , quelques policiers se positionnent autour de la maison pour empêcher les malfaiteurs de sortir. Thomas et Melle Clémence restent dans la voiture de police pour suivre l’intervention. Le reste des policiers rentrent tout doucement par la fenêtre de la cuisine. Ils essaient d’ouvrir la porte de la cave, mais elle est fermée. Ils entendent des grattements dans le placard de l’entrée. Ils découvrent le chien ligoté. Ils le délivrent. Soudain, un des policiers fait tomber un vase de Chine. Immédiatement des bruits de pas se font entendre à l’étage. Les bandits arrivent à toute allure. Le chien bondit sur eux et les renverse. Les policiers en profite pour les immobiliser et leur passer les menottes. Ils récupèrent la clé dans la poche de Mr Hope et vont délivrer Mr Romain.

Thomas et Melle Clémence les rejoignent au chalet. L’interrogatoire peut commencer :

– Mr Hope, pourquoi avoir kidnappé Mr Romain ?

-Mr Romain est mon ami, je ne lui voulais pas de mal, c’est lui qui a tout manigancé (il montre du doigt son complice).

-Ceci n’est pas vrai,répond le complice je vais tout vous raconter, à la condition que vous allégez ma peine. Mr Hope aime beaucoup les œuvres du musée Van Gogh, il sait que Mr Romain en a un dans son coffre-fort.

-Mais comment savait-il que Mr Romain avait un tableau dans son coffre ?

-Mr Romain est client au crédit alpin, banque où travaille Mr Hope. Aussi quand il a entendu dire qu’un des clients de la banque était conservateur du musée Van Gogh à Amsterdam, il est devenu son conseiller. La semaine dernière, Mr Romain l’a informé qu’il souhaitait prendre rendez-vous, pour placer l’argent de la vente d’un tableau qu’il conservait dans le coffre-fort de son chalet d’Aussois. Et voilà vous savez tout l’histoire !

Partie 5 La situation finale du 7 mars au 18 mars 2022 Classe de Mr Dhommée


Ayant un doute sur la véracité de l’histoire, les policiers décident d’emmener les deux complices pour un interrogatoire plus poussé.

Arrivés au commissariat, les policiers essayent de démêler le vrai du faux pendant plus de deux heures.

A la fin de ce dernier, un des fonctionnaires de police fait le point: Mr Hope a kidnappé Mr Romain pour avoir un tableau de Van Gogh et pour réussir ce vol, il a fait appel à un complice. C’est donc lui la tête pensante de toute cette histoire.

Après avoir échangé avec le procureur afin de porter à sa connaissance les agissements de ces deux hommes, il demanda au tribunal de placer ces malfaiteurs en détention provisoire jusqu’à leur procès.