Récit rose A : Un coup monté à l’aéroport

Partie 1 Introduction du 15 au 26 novembre 2021 Classe de Mr Poteloin

Alizée, comme tous les jours se lève, prend son petit déjeuner et enfile son uniforme. Elle a 20 ans, elle est en école de police. Elle est blonde, aux cheveux courts, les yeux verts et elle fait 1,72 m. Elle rejoint Fabien, le maître chien, qui est responsable de sa formation.

Fabien, quant à lui, a 28 ans, il fait 1,80 m et travaille dans la police depuis sept ans. Il a les cheveux bruns clairs et courts, et les yeux bleus.

Ils vont au chenil de la police chercher Tank un jeune berger allemand de deux ans, leur fidèle compagnon et troisième membre de cette équipe.

Après l’avoir installé dans le coffre aménagé de la voiture de fonction de Fabien, ils se rendent à l’aéroport où Alizée fait son stage de douane depuis cinq mois.

Après avoir salué les agents de sécurité à la porte d’entrée, ils vont au vestiaire vérifier leurs armes avant de commencer leur service.

Alizée est attentive aux conseils de Fabien. Tank quant à lui, gambade joyeusement à côté d’eux en allant vers le portillon de contrôle des bagages.

Partie 2 L’événement perturbateur du 3 au 14 janvier 2022 Classe de Mme Thomas

Ils arrivent à ce portillon et regardent partout, surpris. Il n’y a personne !  Ils se demandent ce qu’il se passe.

Alizée, Fabien et Tank se dirigent vers les bureaux pour rencontrer monsieur Snak, le directeur de l’aéroport. Il leur explique ce qui s’est passé et leur propose de leur montrer les caméras de sécurité car il vient d’y avoir un braquage.

En regardant les caméras, ils découvrent trois personnes qui ressemblent à des adolescents, en combinaison rouge, comme dans la série La casa de papel. Ils ont des armes dans les mains. On les voit tuer les vigiles qui sont à coté du coffre-fort de la banque de l’aéroport : quand ils tirent, on voit les gardes tomber par terre et du sang qui coule. Puis ils cassent les distributeurs de billets et prennent l’argent. Soudain ils voient les caméras et tirent dessus.

Monsieur Snak se lamente : « Vous voyez, ils ont tout volé ».

Partie 3 Série d’actions du 17 au 28 janvier 2022 Classe de Mr Beaumesnil

Les deux vigiles se relevèrent ! Aucun d’eux n’était mort ! La mise en scène était parfaite ! Ils étaient complices avec les braqueurs et prirent l’argent pour le cacher dans un vieil avion qui s’était crashé il y a 4 ans. Il avait été conservé dans un hangar. Après avoir dissimulé l’argent, les vigiles en profitèrent pour récupérer des habits qu’ils avaient précédemment cachés dans l’épave de l’avion puis ils partirent discrètement du hangar et firent comme si de rien n’était.

Ils avaient prévu de se séparer en sortant de l’aéroport.  L’un d’eux prit un taxi tandis que l’autre partit en moto. Les sorties des parkings étaient embouteillées, on entendait les klaxons des voitures qui hurlaient. Les vigiles riaient dans leur barbe. Le coup avait réussi et ils avaient pu s’échapper. Ils devaient maintenant retrouver leurs complices. Le partage du magot les faisait déjà saliver !

Pendant ce temps, les braqueurs prirent leurs jambes à leur cou pour aller dans les toilettes. Quand ils y arrivèrent, ils rangèrent leurs armes et leurs combinaisons. L’un d’eux essaya de prendre une valise cachée derrière une trappe d’aération qui se trouvait dans l’un des murs. Un de ses complices lui dit de se presser. Il réussit finalement à sortir la valise et donna les vêtements pour que chacun puisse se changer. Dans un moment d’inattention un braqueur fit tomber une petite clé USB qui glissa sous la porte de la cabine la plus proche. Ils sortirent des toilettes et se firent discrets en se mélangeant aux touristes. Pendant ce temps, Alizée, Fabien et Tank se mirent à la poursuite des braqueurs. Quand ils arrivèrent, ils lancèrent le jeune berger allemand dans la recherche d’indices. Son flair était impressionnant ! Le chien avait le museau au ras du sol et il slalomait en quête d’une odeur inattendue.  Tout à coup Tank se précipita au pied du distributeur de billet et gratta frénétiquement en aboyant. Alizée et Fabien accoururent et regardèrent attentivement sous la machine. Ils virent un morceau de tissu noir parmi la poussière sur le sol. Le douanier portait toujours sur lui une pince multi-outils avec laquelle il put attraper cet objet mystérieux. En le sortant ils découvrirent que c’était un gant. Ils se demandèrent à qui il pouvait appartenir. Après être retournés dans le bureau du directeur Snak, ils regardèrent attentivement la vidéo sur laquelle apparaissaient les braqueurs. On y voyait clairement un gant d’un des braqueurs glisser sous le distributeur au moment du vol. Cet indice précieux pourra peut-être les conduire jusqu’aux coupables ! Si le laboratoire d’analyses scientifiques leur fournissait rapidement les résultats il arriveront à identifier un des voleurs.

Tank ne s’arrêta pas là. Il tenait une piste. Il voulait suivre cette trace. Alizée et Fabien suivirent alors le chien qui les menait à travers l’aéroport. Il les conduisit aux toilettes où s’était changés les bandits. Arrivés là les douaniers découvrirent que la trappe d’aération n’était pas bien vissée. On voyait une valise cachée à l’intérieur. Ils la récupérèrent et l’ouvrirent pour découvrir les armes et les combinaisons rouges des criminels. Ils décidèrent de fouiller minutieusement les toilettes. Tank découvrit la petite clé USB. Voilà un indice important se dirent les douaniers ! Les secours appelés par le directeur de l’aéroport mirent un certain temps à arriver. Les sauveteurs se précipitèrent sur le lieu du braquage pour soigner les blessés. Lorsqu’ils arrivèrent sur place, ils furent stupéfaits de découvrir que les corps avaient disparu. Les secouristes pensèrent que Monsieur Snak les avait trompés. Il ne comprenait pas la disparition des vigiles. Les braqueurs s’étaient mêlés aux touristes de l’aéroport. Ils attendaient dans la file d’embarquement du vol Delta à destination de Montréal. Réussiront-ils à s’échapper ?

Partie 4 Le dénouement du 21 février au 4 mars 2022 Classe de Mme Seguin

Fabien, Alizée et Tank se précipitèrent dans une salle de visionnage de l’aéroport. Ils consultèrent la clé USB dans laquelle se trouvaient de nombreux dossiers cryptés. Après quelques minutes de travail et de recherche, les deux collègues trouvèrent des informations intéressantes : la photographie des braqueurs en vacances mais aussi un récit policier racontant exactement ce qui venait de se dérouler au sein de l’aéroport.

Grâce aux caméras positionnées dans différents endroits de l’aéroport, ils ont pu identifier les malfaiteurs. Malheureusement, à leur arrivée au terminal d’embarquement, ils étaient déjà partis.

Ils se mirent à la poursuite des vigiles. Coincés dans les bouchons, ils n’avaient pas pu aller trop loin. La police de la ville, grâce aux caméras, leur indiqua rapidement où ils se trouvaient. Ils  furent rapidement rattrapés et arrêtés.

Alizée procéda à son premier interrogatoire. Les vigiles racontèrent tout.

Le butin fut retrouvé.

Les malfaiteurs étaient toujours en fuite…

Partie 5 La situation finale du 7 mars au 18 mars 2022 Classe de Mme Chauveau

Malgré toutes ces péripéties : le braquage, les faux meurtres, la fuite des malfaiteurs et des faux vigiles, la découverte d’indices, l’arrestation des vigiles après un interrogatoire fructueux, le butin fut retrouvé et il n’y a pas eu de blessé.

Il ne restera plus qu’à contacter l’aéroport de Montréal en leur transmettant les photos des 3 malfaiteurs à arrêter.