Récit Rouge C : Alerte cacatoès

Partie 1 Introduction du 6 au 16 janvier 2020 Classe de Mme Barthe

Dans la ville d’Adélaïde, en Australie, trois jeunes adolescents Camille, Rose et Tom ont été séparés, il y a quatre ans, de leurs parents à cause d’un incendie qui a menacé la biodiversité.

Tom est un jeune garçon brun aux yeux verts. Il est très grand, musclé et très sportif. Il est aussi très protecteur envers les autres.

Rose est une jeune fille rousse aux cheveux courts et aux yeux bleus. Elle a une relation amoureuse avec Tom. Elle est souvent très amicale avec ses amis.

Camille est la sœur jumelle de Tom. Elle est très jolie. Elle est blonde aux yeux bleus. Elle est très aventurière et aime beaucoup les animaux et la nature. Elle est également rigolote et têtue mais des fois un peu trop !

Partie 2 L’événement perturbateur du 17 janvier au 30 janvier 2020 Classe de Mme Petit

Ces trois amis sont au lycée. Leur matière favorite est la biologie (science des êtres vivants). Ils aiment trouver des solutions pour aider la nature et la respecter.

Un jour, alors qu’ils vont au lycée, ils passent devant un homme qui vend des journaux. Un des gros titres les interpelle :

☢ ALERTE ☢

Des cacatoès sont retrouvés morts dans le centre de l’Australie.

Mort suspecte, les scientifiques cherchent des réponses…

Les jeunes sont choqués. Ils décident, comme leurs parents, de partir à l’aventure afin d’aider les scientifiques. Ils décident de ne pas aller au lycée et d’aider les scientifiques à sauver ces animaux.

        Ils retournent chez eux pour préparer leurs affaires : sac à dos rempli d’une gourde, de la nourriture, des fusées de détresse, une corde, une boussole,… Depuis les grands incendies de 2020, le climat est devenu aride (très chaud et très sec). Ils prennent aussi des protections.

Les voilà partis rejoindre les scientifiques dans le centre de l’Australie.

Partie 3 Série d’actions du 31 janvier au 13 février 2020 Classe de Mme Hareau

           Avant de partir, les lycéens ont appelé M. Albertino et son équipe de scientifiques à Alice  Springs. Ils ont demandé s’ils pouvaient les aider à enquêter. « Bien sûr ! Avec plaisir ! Nous vous attendons !» a répondu M. Albertino.

           Les  trois amis vont dans  le garage de Tom et Camille  pour aller  chercher la voiture de leurs parents. Mais il y a un problème, ils sont à la moitié du réservoir. Les adolescents  partent, inquiets de ne pas trouver de station dans le désert.

           Cinquante kilomètres plus tard, ils aperçoivent  une silhouette étrange au loin. Ils s’arrêtent et s’approchent de la chose. Un silence accompagné de brouillard envahit leur champ de vision. L’ombre bouge………….. et roucoule ! Ce n’était qu’un pigeon ! Tom a eu peur et les filles se sont cachées derrière un rocher.

– Dommage ! On croyait que c’était un suspect ! dit Rose. Reprenons notre route, nous avons déjà perdu assez de temps. Il faut trouver de l’essence.

– Au moins, nous avons trouvé un pigeon, s’exclame Camille en riant…

           Ils reprennent la route, de plus en plus désertique. De temps en temps, ils croisent des coyotes, des dingos, des kangourous…Soudain, une tempête de sable se lève. La lumière s’obscurcit. Ils sortent de la voiture et courent se mettre à l’abri derrière le véhicule.

       Quand la tempête a cessé, leur quatre-quatre est couvert de sable. Il ne veut plus démarrer. Une panne d’essence ? Du sable dans le moteur ?…

        Ils décident de partir à pieds. De leur sac, ils sortent un peu de nourriture et  se rassasient  avant de partir. Ils    prennent la  boussole :  droit vers le nord-ouest. Cette nuit, s’ils sont toujours perdus, ils tireront leur fusée de détresse.

            Ils marchent trois heures environ. Heureusement, ils aperçoivent rapidement une petite ville qui ressemble à une oasis (pas la bouteille !) Ils y passent la nuit, dans un hôtel. Le lendemain, ils remplissent leur gourde à une source d’eau potable et empruntent le train qui les emmène directement à Alice Springs. Le professeur Albertino les attend à la gare.

Partie 4 Résolution du 2 au 12 mars 2019 Classe de Mme Brebion

Après être arrivés, les trois lycéens descendent du train. Tom, Camille et Rose cherchent M Albertino près du métro : « Il nous a dit qu’il nous attendrait à l’entrée, dit Tom. » Alors les trois adolescents se dirigent vers l’entrée. Ils reconnaissent très vite le professeur Albertino avec sa blouse blanche de scientifique, sa paire de lunettes sur la tête et sa loupe. Les enfants le rejoignent :

  • Bonjour ! Est-ce vous le professeur Albertino ? demande Tom.

  • Oui, c’est moi ! Je suis ravi de vous rencontrer. Vous êtes enfin là. Il faut aller au laboratoire maintenant, répond le drôle de professeur avec son manteau rouge et sa chemise à carreaux.

  • Oh oui, nous sommes prêts pour cette mission de sauvegarde ! s’exclament les adolescents.

Cinq minutes plus tard, ils prennent un taxi. Sur le chemin, ils voient les pancartes dans la ville d’Alice Springs.

« Les cacatoès d’Australie sont en danger. Ils n’ont plus de nourriture.

Faites un don à l’association W.W.F»

Quelques minutes plus tard, les enfants et le professeur arrivent au laboratoire. Les jeunes sont impressionnés de voir toutes ces choses scientifiques. Mais, il est tard. Il faut aller se coucher : « Je vous ai réservé une chambre à l’hôtel juste à côté, dit le professeur. »

Le lendemain matin, le professeur arrive pour les réveiller et leur faire visiter son laboratoire :

  • Il faut se réveiller les enfants ! Nous devons chercher des informations sur le cacatoès, s’exclame M Albertino.

  • Non ! Je veux dormir encore un peu, dit Tom très fatigué.

  • Nous, nous sommes levées depuis 7h30, disent les filles.

Arrivés au laboratoire, les trois lycéens discutent de la situation des cacatoès. Les scientifiques ont déjà fait beaucoup de recherches sur leur mode de vie, sur leur alimentation et sur leur vie en cage :

  • A propos de l’alimentation, je crois savoir qu’ils aiment les haricots cuits, les pommes, les poires, les feuilles de chou et d’épinard, dit Camille.

  • La situation est grave et les cacatoès sont en danger, dit M Albertino. Depuis les incendies, à cause du climat chaud et sec, leur milieu naturel a été détruit et ils ne trouvent plus de nourriture.

  • Avez-vous déjà des cacatoès blessés ? questionne Tom.

  • Oui, plus de 100, dit-il tristement.

C’est pourquoi, Rose et ses amis décident d’appeler une association pour leur venir en aide. Aussitôt, ils appellent une association puis une autre encore une autre… Ils passent tout l’après-midi mais leurs recherches restent vaines. Ils sont très fatigués : « Ne vous découragez pas ! On va la trouver cette association, dit Rose. »

Grâce aux encouragements de leur amie, toute l’équipe se remet à travailler. Enfin, la bonne nouvelle, ils finissent par avoir une réponse positive. Une dame de l’association W.W.F décroche le téléphone :

  • Allo, bonjour ! Que puis-je pour vous ?

  • On voudrait savoir si on peut travailler avec vous pour sauver les cacatoès ? demande Tom.

  • Mais bien sûr ! répond la dame. Venez au centre de sauvegarde cette après-midi.

Dès leur arrivée au centre, les adolescents constatent que les vétérinaires et les soigneurs s’occupent déjà des oiseaux dénutris et assoiffés. Très motivés, ils se mettent au travail et aident de leur mieux toute l’équipe. Au bout de quatre heure de travail, Madame Perlimpimpin vient déjeuner avec eux.

Partie 5 Situation finale du 13 au 26 mars 2020 Classe de Mr Dhommée

Pendant le déjeuner, les enfants ont parlé cas épineux des cacatoès avec Mme Perlimpimpin. Cette dernière nous a indiqué  qu’ils se nourrissaient principalement de fruits et de graines, qu’ils étaient frugivores et n’avaient besoin de boire que très peu d’eau.

Après ses différents échanges Mme Perlimpimpin a pris la parole devant tout le monde

« -Merci les enfants, je suis très contente de vous. Demain, nous remettrons les cacatoès dans la forêt, nous pourrons les relâcher dans la nature » 

Un silence durable s’est installé car Mme Perlimpimpin n’a pas pour habitude de faire des compliments.

Le lendemain après-midi , Rose, Camille et Tom sont repartis chez eux par le train. Pendant le trajet, ils ont fait un reportage afin de ne pas oublier leur exploit mais aussi pour présenter leur aventure à tout le lycée.

Après quelques heures de voyage, ils sont arrivés et ont présenté leur reportage à leurs camarades. Ensuite, tous les élèves sont allés demander au directeur, s’il était possible d’envoyer tous les jours de la nourriture pour les animaux de l’association W.W.F.

Le directeur a donné son accord mais par contre un jardin sera aménagé pour cultiver les différents produits.