Récit rouge B Animaux sous la neige

Partie 1 Introduction du 6 au 16 janvier 2020 Classe de Mme Brebion

Si vous n’avez pas lu les aventures de Mélodie, Yvan et Sanka, vous ne les connaissez pas. Cela ne fait rien, nous allons vite vous les présenter.

Mélodie et Yvan étaient un couple d’enseignants d’une trentaine d’années. Ils étaient partis apprendre à respecter la nature aux élèves d’une école française en Bolivie car ils étaient passionnés d’écologie et voulaient protéger la planète en la nettoyant de tous les déchets. Après avoir parcouru l’Amérique du Sud et ramassé des kilogrammes de déchets, ils arrivèrent en Amérique du Nord, dans le Territoire du Nord-Ouest canadien.

Mélodie était brune avec des cheveux longs et Yvan blond aux yeux bleus. Tous les deux étaient très sportifs et avaient déjà escaladé une montagne culminant à plus de 6000 mètres dans la Cordillère des Andes. Ils étaient accompagnés dans leur aventure par leur fidèle chienne Sanka âgée de 2 ans de race Husky. Pour survivre aux conditions climatiques extrêmes, Mélodie et Yvan étaient obligés de porter des vêtements adaptés comme des chapkas et des moufles. Sanka, elle, se sentait parfaitement à l’aise dans la neige avec sa fourrure blanche et noire.

Curieux et aimants beaucoup les animaux, ils s’engagèrent comme volontaires pour faire le travail de musher. Chaque jour, ils s’occupaient des chiens de traîneau. Très courageux, ils devaient nourrir la quarantaine de chiens, nettoyer leur enclos et aussi les entraîner à courir environ trente kilomètres dans le froid sur les sentiers.

Partie 2 L’événement perturbateur du 17 janvier au 30 janvier 2020 Classe de Mme Hareau

L’étrange aventure de Yvan et Mélodie, que nous allons vous raconter,  s’est déroulée le 24 décembre 2015. Habituellement,  le jour de Noël, ils invitaient leurs familles à dîner, ravies de venir les rejoindre dans leur hiver du nord-ouest canadien. Toute la journée, ils ne manquaient donc pas de travail  pour tout préparer !

Au matin de la veille de Noël, son panier installé dans le salon, Sanka était réveillée alors que ses maîtres dormaient encore. Elle avait entendu un bruit puis elle avait vu, à l’extérieur,  la lueur d’une lampe torche qui produisait peu de lumière car le jour était déjà levé. La jeune chienne  avait vu tout cela, mais évidemment, elle ne pouvait le dire à personne puisque personne ne comprenait son langage de chien.

Ce matin-là,  Yvan se leva le premier, comme à son habitude, se dirigea vers l’enclos des chiens pour les nourrir.  Il s’aperçut alors que Braise (un des chiens) était   mystérieusement devenu agressif. Lui qui faisait  la fête chaque matin, aujourd’hui, il sauta sur Yvan et puis le mordit. Sa gueule était pleine de bave et son regard noir, furieux et apeuré.

Braise était  le chef de la meute… Il était important parce qu’il dirigeait les  chiens de traineaux. Pour faire des balades, il était  placé en tête de l’attelage et c’est à lui qu’obéissaient  les autres chiens.

Yvan se précipita dans leur chambre, réveilla Mélodie. Il criait :

– Mélodie ! Les chiens ont disparu de leur enclos ! Vite !!! Allons voir dans la forêt de Perlimpinpin.

Mélodie fut réveillée en sursaut, s’habilla rapidement ! Sanka les attendait à la porte du chalet. Ils coururent  et entrèrent dans la forêt.

Partie 3 Série d’actions du 31 janvier au 13 février 2020 Classe de Mr Dhommée

Après quelques heures de marche dans la forêt de Perlimpimpin. Yvans , Mélodie et Sanka ne pouvaient plus suivre les traces de chiens car la neige commençait à faire son apparition.
Soudain, Mélodie dit :
« -je suis un peu fatiguée, continuez, je vous rattraperai ! »
Yvans et Sanka continuaient et pendant cette pause, Mélodie pensait au fait qu’Yvans pouvait tomber à tout moment à cause de sa blessure. Elle décida de reprendre la marche et retrouva ses deux partenaires.
En les rejoignant, Yvans ne se sentait pas bien, Mélodie courut vers lui mais il s’écroula, se heurta la tête contre un arbre et perdit connaissance.
Mélodie et Sanka essayaient de le réveiller et y arrivèrent après de longues minutes.
Durant ce moment de solitude, Mélodie pensait au fait que ses symptômes avaient commencé quand Braise l’avait mordu, peut être avait il la rage ?
Après quelques gorgées d’eau prises à une source, Yvans et Mélodie reprenaient leur marche mais Sanka reniflait des traces de sang et après 300 mètres de marche, ils aperçurent la silhouette d’un vieil homme avec de la viande dans la main.
Mélodie interpella l’individu :
« -ho ! Mais qui êtes- vous ?
-Je suis Pimpim, le maître de cette forêt! »
Suite à quelques échanges, la conversation avançait.
« -C’est ici que j’ai vu l’homme avec vos chiens.
-Mais comment savez-vous que ce sont nos chiens que nous cherchons ?
-Ahahah ! Vous ne reverrez plus jamais vos chiens bande de fouineurs ».
A cet instant, l’homme se retourna et commença à courir.
« -Rattrapons ce bandit »
Une course poursuite s’engagea.
Sanka le rattrapa et avec de la chance lui mordit le mollet.
Le briguant tomba dans un buisson épineux et cria de douleur.
« -Aïe ! j’ai mal !
-Ça va ?
-Bah non !
-Ah ! Aidez moi !
-Non pas après votre vol
-dis nous où sont les chiens et on t’aidera
-d’accord, je vais tout vous raconter, c’est mon frère qui a pris vos chiens. Il se cache dans la forêt près d’une grotte. »
Ils reprirent leur chemin et après quelques instants aperçurent des traces de chiens.
Mélodie dit :
« -Nous allons les suivre
-tu es sûr que ce sont des traces de chiens ?
-Ça n’a pas l’air
-regarde !»

Ils s’arrêtèrent devant la grotte, Sanka ne fit que d’aboyer.
Une panthère des neiges apparut devant eux et la chienne s’approcha de l’animal et la mordit.
Par panique, Mélodie et Yvans allèrent voir si cette dernière n’eut pas trop mal et en arrivant auprès ils aperçurent les chiens au fond de la grotte.
Les chiens prirent peur et s’échappèrent.
Yvans avait de plus en plus mal à sa blessure.Il fallait quitter la forêt au plus vite.

Partie 4 Résolution du 2 au 12 mars 2019 Classe de Mme Petit

Mélodie regarda au fond de la grotte et aperçut un rayon de lumière traversé la roche percée. Yvan et la panthère des neiges restèrent à l’extérieur pour se reposer car ils étaient tous les deux blessés. Pendant ce temps, Mélodie accompagnée de Sanka décida de suivre la lumière. Elle trouva la trappe par laquelle les chiens s’étaient enfuis. Elle l’ouvrit et arriva dans une salle où le climat était froid et humide. Elle se retrouva face à face avec les deux frères et les chiens en cage. Mélodie, en colère, demanda sur un ton menaçant :

« – Rendez-nous les chiens sinon…

  • Sinon quoi ? Dirent les deux frères en ricanant.
  • La bagarre !!!
  • D’accord c’est quand tu veux ma grande !!! »

Mélodie hésita un instant mais Sanka se précipita pour mordre le mollet d’un des frères qui hurla de douleur. L’autre frère sort un pistolet anesthésiant qu’il dirigea vers les deux amies. A ce moment, Mélodie attrapa une planche en bois et frappa le bras de l’homme qui laissa tomber le pistolet. Mélodie prend le pistolet et tira dans la cuisse de l’homme qui s’endormit rapidement. Les deux frères étaient K.O. Mélodie prit les clés, se précipita vers la cage où étaient enfermés les chiens… Sanka se mit à aboyer pour attirer l’attention de Mélodie qui vit d’autres où étaient enfermés d’autres animaux sauvages : cacatoès, panthères des neiges, loups blancs, grizzlis, martres,… Mélodie libéra tous les animaux. Toute la petite troupe prit la fuite. Ils allèrent chercher Yvans et la panthère blessée et quittèrent la forêt de Perlimpinpin. Ils arrivèrent dans une ville où Yvan put se faire soigner ainsi que la panthère des neiges.

Partie 5 Situation finale du 13 au 26 mars 2020 Classe de Mme Barthe

Quand Yvan et la panthère furent soignés, Mélodie demanda au docteur s’il y avait un zoo dans la ville pour leur confier la panthère des neiges. Le médecin confirma l’existence d’un zoo. Yvan, Mélodie, Sanka et la panthère des neiges allèrent en ville pour se rendre au parc animalier. Il était réputé pour sa participation à des programmes de réintroduction d’espèces en voie de disparition, en vue de maintenir la biodiversité du pays, de manière durable. Arrivés là-bas, ils demandèrent à voir le directeur. Cet homme, un peu âgé, portait un costume noir avec une cravate bleu foncé. Il semblait sympathique. Yvan et Mélodie racontèrent au directeur comment ils avaient recueilli la panthère et lui expliquèrent qu’ils préférèrent la confier que de la garder même s’ils étaient attachés à elle. Le directeur accepta de s’occuper de la panthère des neiges.

Après toutes ces aventures, Yvan, Mélodie et leur chienne Sanka décidèrent de rentrer chez eux en Bolivie.